Instavis (3) : promenons-nous dans les bois


Aujourd’hui, je vous propose une balade en forêt. Choisissez votre chemin…

© éd. Sarbacane, 2016.

© éd. Sarbacane, 2016.

#forêt #scouts #frères #épreuves #renard #douleur #hachures

C’est en plein cœur de la forêt que les scouts se sont installés. Louis, 12 ans, découvre les rites (et le bizutage) qui marquent la vie du groupe. Tout autour, des arbres gigantesques, des grottes et des étangs abritent des bêtes sauvages guettant leur heure. Louis, animal blessé, devient l’une d’elles après l’épreuve de totemisation… Un cauchemar ? Si seulement ! Car la réalité est parfois bien plus cruelle.

Le dessin aux hachures épaisses et nerveuses et les couleurs sombres renforcent l’ambiance inquiétante de ce récit initiatique. Un récit qui trouve écho au fond de nos propres blessures : celles de l’adolescence, où l’on côtoie la mort, à commencer par celle de notre enfance.

Totem est un album que je conseillerais à partir de 13-14 ans (il est indiqué « tout public » sur le site de l’éditeur).

Totem, de Nicolas Wouters (scénario) et Mikaël Ross (dessin), éd. Sarbacane, oct. 2016, 160 p., 22,50 €.

 

© Vide Cocagne, 2016.

© Vide Cocagne, 2016.

#forêt #montagne #randonnée #orage #renard #retour à la #nature #sauvage #crayonné #fuligineux

Prenez une grande respiration avant de plonger dans ce roman graphique à couper le souffle. Le point de départ : une banale randonnée en montagne – celle d’un couple. Un orage aux allures sacrificielles transforme la balade en communion avec la nature. Une cérémonie où n’entre pas qui veut. Il faut d’abord être choisie, comme l’héroïne de cette aventure. Et être guidée par le renard au regard hypnotique et au pelage rouge orangé (la seule couleur de cet album en noir et blanc). Enfin, il faut être prête à tout abandonner. Vêtements, objets, réflexes humains… Libérée de toute entrave, elle pourra retrouver son instinct, ses sensations primitives, qui conduiront ses pas jusqu’à ce qu’elle se fonde dans son environnement.

Une fable écologique fascinante et dérangeante, qui glace les os mais réchauffe l’âme par son intensité rare. Pour adultes et grands ados.

Sauvage ou la sagesse des pierres, de Thomas Gilbert, éd. Vide Cocagne, oct. 2016, 300 p., 25 €.

 

© éd. Le Lombard, 2016.

© éd. Le Lombard, 2016.

#forêt #MoyenAge #pie #chevaliers #Tableronde #quêteduGraal #adaptation #onirique #royaume #fantasmagorique

Un adolescent vit dans la forêt avec sa mère. Il ne connaît pas son propre nom, ce qui étonne beaucoup sa pie (qui incarne sa conscience) . Un jour, il s’aventure au-delà des limites autorisées et découvre l’existence de chevaliers. Très vite, il décide de devenir l’un d’eux. Courageux et doué pour le combat, le jeune homme part à la quête du Graal, non sans sauver quelques gentes dames en détresse au passage. Au cours d’un rêve, il fait la connaissance du Roi Pêcheur, qui n’est autre que son père…

Une libre adaptation de Perceval ou le Conte du Graal, de Chrétien de Troyes (XIIe s.), au dessin épuré et à la mise en page variée et rythmée.

Le graphisme peut faire penser à un conte pour enfants, mais l’album n’est guère accessible avant le collège… et se lit volontiers après !

Perceval, de Anne-Caroline Pandolfo (scénario et couleurs) et Terkel Risbjerg (dessin et couleurs), éd. Le Lombard, oct. 2016, 184 p., 20 €.

Sans oublier, sur le thème de la forêt, l’excellent album pour la jeunesse Dans la forêt sombre et mystérieuse, de Winshluss, dont je vous ai parlé début novembre (et qui a obtenu la Pépite d’or au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, le 30 novembre 2016).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *