Double faute, Isabelle Pandazopoulos 3


© Gallimard Jeunesse.

© Gallimard Jeunesse.

Deux frères, Ludovic et Ulysse, grandissent sous le joug de leur père « violent et caractériel », qui veut en faire des champions de tennis. Levés avant le soleil pour aller courir, puis direction l’école primaire. Après les cours, deux heures d’entraînement, et enfin, le droit de faire leurs devoirs.

Les années passent, les voilà adolescents. À la suite de plusieurs blessures, le cadet, Ulysse, décide de braver la colère paternelle et annonce qu’il arrête le tennis. Tous les espoirs reposent désormais sur les épaules de Ludo, l’aîné, 17 ans. Mais un jour, ce dernier s’écroule sur le terrain et tombe dans le coma. S’en sortira-t-il ? Comment va réagir son jeune frère ?

Si les jeunes champions fascinent, on ne se rend pas forcément compte des sacrifices auxquels ils sont contraints pour atteindre le plus haut niveau. Peu d’amis, des heures passées chaque jour à souffrir physiquement et moralement, des résultats pas toujours à la hauteur, les jalousies entre joueurs, la tentation du dopage… Ce livre pour la jeunesse décrit très bien tout cela en prenant l’exemple du tennis, mais cela pourrait s’appliquer à n’importe quelle discipline sportive ou artistique.

Le ton est juste, les sentiments des ados et la descente aux enfers du père exposés de manière très réaliste. Isabelle Pandazopoulos m’avait déjà convaincue avec La Décision (dont j’avais parlé sur Trendy) : l’essai est transformé avec ce nouveau roman.

Double faute, Isabelle Pandazopoulos, éd. Gallimard Jeunesse, nov. 2016, 208 p., 9,90 €.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Double faute, Isabelle Pandazopoulos