Tyler Cross – Angola, Nury & Brüno 2


© Dargaud.

© Dargaud.

Tyler Cross, c’est typiquement le gars qu’on a envie d’avoir dans son camp. Le genre ténébreux, mâchoire carrée, baraqué. Si vous espérez le voir sourire, vous en serez pour vos frais.

Il aurait pu mettre son talent de tireur d’élite au service des forces de l’ordre, mais il a préféré jouer sa carrière dans le grand banditisme. Parfois, ça paye, d’autres fois, il se fait doubler. C’est comme ça qu’il se retrouve un jour à Angola, la pire prison de l’État de Louisiane. Il a pris 20 ans, mais comme deux détenus italiens sont chargés de l’abattre, son espérance de vie est bien plus courte que sa peine.

Durant la journée, les prisonniers doivent accomplir de durs travaux à l’extérieur, souvent sous un soleil de plomb. Et même là, Tyler doit redoubler de vigilance : un gardien qui l’attire dans un coin et son arrêt de mort est signé. Le plus redoutable, c’est le capitaine Kroeker, un sadique aux chiens sanguinaires et à la femme nymphomane (original, ce qu’elle fait aux amants dont elle se lasse !).

Heureusement, Tyler Cross peut compter sur le soutien de son avocat (véreux, cela va de soi), qui lui achète un sursis. Mais pour échapper à la mort, il ne reste au bagnard qu’une porte de sortie : un plan d’évasion.

L'arrivée au bagne... ça donne le ton ! (Extrait Angola, p. 7) © Dargaud.

L’arrivée au bagne… ça donne le ton ! (Extrait Angola, p. 7) © Dargaud.

On ne va pas se mentir, cet album décrit un univers cruel dans lequel règne la loi du plus friqué. Pas de pitié, il faut tuer avant d’être tué… Pourtant, ce n’est pas glauque : le dessin sert habilement l’histoire par son apparente simplicité et grâce à aux couleurs utilisées avec parcimonie (seul le rouge sang s’invite à tout moment). L’exemple type d’un duo qui fonctionne bien – et même d’un trio, puisque la couleur est le travail de Laurence Croix.

Je n’avais pas lu le premier tome (Black rock), mais celui-ci se lit indépendamment. Et si j’en crois un libraire passionnant rencontré à Quais du polar, Angola est même meilleur… Une belle évasion de lecture en tout cas !

Tyler Cross, t.2 (Angola), de Fabien Nury, Brüno et Laurence Croix, éd. Dargaud, août 2015, 100 p., 16,95 €.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Tyler Cross – Angola, Nury & Brüno