Les Vieux Fourneaux – t. 1, Lupano & Cauuet 10


© Dargaud.

© Dargaud.

Les Vieux Fourneaux : voilà une série qui n’est pas loin de faire l’unanimité ! Son premier tome, Ceux qui restent (2014), arbore une note de 4,5/5 pour plus de 600 votes sur Babelio et 74 commentaires sur une plateforme américaine de vente de livres (et de tire-bouchons).

La suite avait paru dans la foulée et remporté presque autant de succès. Quant au tome 3, en librairie depuis novembre 2015, il récolte aussi de beaux lauriers avec une note de 4,3 pour près de 200 votes.

Mais pourquoi un tel enthousiasme pour un trio de vieillards aux antipodes de la mode des superhéros ? Comment Lupano réussit-il à nous entraîner dans un récit qui commence par les funérailles d’une mamie ? (Parce que c’est un bon conteur, me direz-vous, et vous n’aurez pas tort !) Pourquoi le passé nous rattrape-t-il toujours, même à l’orée du cimetière ?

Résumé en nuage avec les mots clés piochés dans les critiques en ligne (NB : les mots s’agitent sous la caresse de votre souris).


 

Je rejoins donc (sans originalité aucune) la horde de fans de cette série haute en couleurs (grâce au dessinateur et coloriste Cauuet), bourrée d’humour, aux personnages émouvants, caractériels, qui ont encore bien des aventures à vivre malgré leurs soixante-dix ans bien sonnés. Bande de veinards !

Les Vieux Fourneaux, t.1, de Wilfrid Lupano & Paul Cauuet, éd. Dargaud, avril 2014, 56 p., 12 €.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Les Vieux Fourneaux – t. 1, Lupano & Cauuet