Ulysse Wincoop, Bachelier & Festraëts


© éd. Gallimard.

© éd. Gallimard.

29 décembre 1890, dans le Dakota du Sud : Ulysse naît le jour où sa tribu sioux se fait massacrer par la cavalerie du général Custer. Un événement historique connu sous le nom du massacre de Wounded Knee, du nom de la rivière qui traverse les collines. Désormais, tous les grands chefs indiens sont morts, les colons blancs achèvent de s’approprier le territoire.

Ulysse réchappe de peu du massacre : alors que sa mère indienne vient tout juste de le mettre au monde, dans la neige, un soldat ennemi l’emporte avec lui. Il s’appelle Jonah et a l’intention de déserter. Avant de s’enfuir, il confie le nouveau-né à sa sœur Sarah, dont le mari tient une épicerie en ville. Sarah est ravie de s’occuper du petit, après dix années de mariage sans descendance.

Être élevé par un couple de Blancs quand on est aussi typé qu’Ulysse ne va pas sans poser de problèmes. À l’âge de 8 ans, il est déjà victime des moqueries des autres enfants qui le traitent de « Peau-Rouge ». C’est à cet époque que l’ex-soldat Jonah, son « oncle », revient en ville. Pas pour longtemps : un drame se produit, obligeant Ulysse à s’enfuir de chez lui. Ironie du sort, il va être recueilli par… un Indien.

Le Dernier Sioux est le premier tome de ce qui s’annonce être une trilogie. Il met l’accent sur l’enfance du héros, qui va devoir construire son identité et son avenir à partir de son passé tragique. Ulysse Wincoop a déjà du caractère, mais il ne sait pas encore très bien qui il est : sa quête d’identité le mènera sans doute à choisir un camp…

Un album au scénario loin d’être tendre – un western sans morts, ce serait surprenant -, mais allégé par la douceur du dessin, peint avec une palette de couleurs pastel très agréables à l’œil. À suivre !

Ulysse Wincoop, de Marion Festraëts (scénario) et Benjamin Bachelier (dessin), éd. Gallimard, coll. Bayou, août 2015, 88 p., 17 €.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *