Le Grand Méchant Renard, Benjamin Renner 6


grand-mechant-renardPrix Jeunesse au festival international de la BD d’Angoulême, Le Grand Méchant Renard est un album réjouissant, qu’un enfant de 7 ans dévore tout seul en moins de temps qu’il n’en faut au Grand Méchant Renard pour croquer une poulette dans le poulailler. Sans beaucoup de mérite, cela dit, tant ce pauvre renard est peu doué en matière de chasse au poulet. Et il ne vaut guère mieux à la chasse aux œufs : un bébé de 2 ans en rapporterait plus que lui !

Pourtant, le renard a un coach redoutable : le loup. Une vraie terreur, celui-là ! Sauf qu’il ne peut plus approcher la ferme sans se prendre des coups de fusil. Alors c’est le renard qui est chargé du sale boulot. Mais le renard n’a ni la carrure ni le charisme de son effrayant cousin. Ce dernier imagine un plan diabolique : voler des œufs et en prendre soin jusqu’à ce qu’ils deviennent d’appétissants petits poulets. C’était sans compter sur le cœur d’artichaut du Grand Méchant Renard, qui se révèle être un véritable papa poule !

Un album tout sauf manichéen, drôle (les personnages ont des têtes très expressives), aux couleurs douces, très agréable à lire : les dessins, comme les animaux, ne sont pas mis dans des cases ! Pas étonnant, quand on sait que Benjamin Renner, à la fois scénariste, dessinateur et coloriste de cet album, a aussi une formation en animation. Je suis sûre qu’en mettant un dessin par page sur un carnet et en tournant à toute allure, on aurait un super dessin animé du Grand Méchant Renard !

En tout cas, voilà un album à offrir les œufs fermiers… euh, les yeux fermés !

grand-mechant-renard_3

© éd. Delcourt.

Le Grand Méchant Renard, Benjamin Renner, éd. Delcourt, coll. shampooing (dirigée par Lewis Trondheim), janv. 2015, 192 p., 22,95 €.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Le Grand Méchant Renard, Benjamin Renner