Castagne, Isao Moutte 1


© The Hoochie Coochie.

© The Hoochie Coochie.

Quelque part au milieu de la campagne française. Paul, un malfrat reconnaissable à sa calvitie bien avancée, sa barbe de trois jours, ses lunettes noires, sa veste de costume noire et son futal rayé, rejoint la planque de Charlie et Jean-Louie. Il leur propose un super coup, un braquage facile. Non seulement les frangins – deux branquignols du genre pas futés – refusent, mais en plus, ils tirent une balle dans le crâne de Paul et lui font les poches avant de s’enfuir en bagnole. Sauf que le vieux bandit est un dur à cuire et se relève pour retrouver ses assassins. Et c’est parti pour une course poursuite en bagnole, des coups de fusil à travers les bois, des pauses bouffe dans des auberges… et de la bagarre, cela va sans dire.

Je le reconnais bien volontiers : je n’ai pas du tout accroché à cette bande dessinée. D’abord, le dessin ne me plaît guère (on dirait des rayures crayonnées à la va-vite, même si ce n’est sans doute pas le cas – c’est le style recherché), et puis tous ces affreux jojos en noir et blanc font vraiment cradingues. Ils jurent comme des charretiers et ne cherchent qu’à s’étriper. Rien à faire, leurs histoires de mauvais coups et de vengeance ne m’ont pas intéressée et j’ai abandonné avant d’arriver au bout. Le scénario manque de fil conducteur (c’est le moins qu’on puisse dire) et on ne s’attache pas aux personnages. En fait, je crois que cet album manque de gentils, haha !

Cela dit, le fond et la forme sont bien pensés pour ce que l’auteur voulait raconter… Ce serait un peu du San Antonio sans le charme d’Antoine ni le vocabulaire coloré de Bérurier. Et un polar sans flic, c’est comme une tisane sans miel, ce n’est pas ma tasse de thé !

Il s’agissait là de la cinquième et dernière BD de la sélection Prix SNCF du Polar 2016, je vous donnerai mon classement final dans mon prochain billet !

Castagne, de Isao Moutte, éd. The Hoochie Coochie, mai 2015, 112 p., 20 €.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Castagne, Isao Moutte