Le Grand Jeu, Nicolas Pariser


©Bac Films.

©Bac Films.

Allons droit au but : j’ai beaucoup aimé Le Grand Jeu. Cela se passe de nos jours, en France : croyez-le ou non, mais il se trame des magouilles et des coups bas entre le ministre de l’Intérieur et ses ennemis politiques. Parmi les requins qui œuvrent dans l’ombre, Joseph Paskin (André Dussollier). Un soir, dans un casino, il rencontre un écrivain quadragénaire, dont le dernier (et unique) succès en librairie remonte à une quinzaine d’années. Depuis lors, Pierre Blum (Melvil Poupaud), puisque tel est son nom,  s’est séparé de sa femme (Sophie Cattani), coupé de ses amis, et squatte une chambre de bonne à Paris.

Quelques jours après cette rencontre, Paskin recontacte l’auteur pour lui proposer un boulot de nègre un peu particulier. S’ensuivent des intrigues politico-politiciennes qui entraîneront Pierre Blum jusque dans une ferme tenue par des militants d’extrême-gauche cherchant une alternative au capitalisme au milieu de la campagne française. Parmi eux, une jeune femme (Clémence Poésy) ne laisse pas le séduisant réfugié parisien indifférent. 

J’ai trouvé intéressant que ces affaires politiques sordides soient racontées à travers le regard d’un homme seul, déconnecté de la société, un loser plutôt attendrissant et dépassé par les événements. D’ailleurs, tous les personnages sont bien campés, avec des caractères affirmés. Ils sont parfaitement incarnés par des acteurs et actrices talentueux, qui ont la chance de pouvoir s’exprimer au cours d’assez longs dialogues. J’ai aimé les côtés « France qui ne fait pas rêver » : la chambre de bonne minable, la ferme et ses champs boueux… (à deux ou trois reprises, on est quand même dans un ministère ou un pince-fesses mondain).

Et puis, même si la presse n’a pas le beau rôle, elle a une place non négligeable dans l’histoire, tout comme les livres et une librairie, tout pour me plaire ! Le Grand Jeu est donc un thriller politique au suspense bien mené, avec une petite romance comme on les aime (enfin, en ce qui me concerne !) et dont le sujet est (hélas) intemporel. Une alternative enthousiasmante à l’écrasant Star Wars qui va remplir les salles le même jour de sortie ! (J’irai aussi voir l’épisode 7, histoire de voir si Chewbacca a pris un coup de vieux ou si son espèce résiste aux ravages du temps, auquel cas L’Oréal pourrait se pencher sur la question.)

Le Grand Jeu, de Nicolas Pariser, avec Melvil Poupaud, André Dussollier, Clémence Poésy, Sophie Cattani… Sortie : le 16 décembre 2015. Durée : 1h39.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *