Summer, d’Alanté Kavaïté


SummerC’est l’été, en Lituanie. Sangaïlé a 17 ans. Jolie fille longiligne, un peu sauvageonne, elle passe les vacances avec ses parents, dans une grande maison à Elektrénai, non loin d’un aérodrome. Lors d’un spectacle de voltige aérienne, l’adolescente fait la connaissance d’Austé, une fille de son âge enjouée et originale, qui bosse durant l’été à la centrale électrique au bord du lac. Austé présente Sangaïlé à sa bande d’amis, et les jeunes gens se retrouvent pour des baignades et des feux de camp à la belle étoile.

Même si elle semble heureuse, Sangaïlé cache son mal-être sous des T-shirts à manches longues : lorsqu’elle est seule, elle s’entaille les bras avec un compas. La pétillante Austé, qui vit avec sa mère dans un HLM, tente d’apprivoiser Sangaïlé la bourgeoise. Le contraste entre les chambres des deux ados est aussi amusant que symbolique : l’une ressemble à la caverne d’Ali Baba, quand l’autre est plutôt de style monacal. 

Summer est un film extrêmement sensuel : le bruit du vent, de l’eau, le ronronnement des moteurs à réaction et la musique un brin nostalgique de JB Dunckel (du groupe Air) accompagnent des images vertigineuses, des plans très larges d’un ciel, d’une forêt au bord du lac, ou au contraire resserrés sur des lèvres, un œil, une courbe d’un corps. Les émotions sont à vif, adolescence oblige. Austé, tour à tour couturière et photographe, prend des clichés de son amie Sangaïlé dans des tenues extravagantes, loin de l’uniforme T-shirt-pantalon qu’affectionne la seconde. Et quand leur relation prend une tournure plus intime, c’est encore Austé qui emmène Sangaïlé dans son univers…

Entre la voltige aérienne, la scarification, les animaux empaillés d’Austé et même une scène avec des cadavres de mouche, la mort plane sur cet été lituanien… L’histoire de cette jeune fille paralysée par la peur et malheureuse de ne pouvoir réaliser son rêve aurait pu prendre une tournure beaucoup plus tragique si elle n’avait pas rencontré la bonne personne au bon moment. 

Un film plus torride que glaçant, malgré quelques chutes d’avion à couper le souffle !

 

 

Summer, un film d’Alanté Kavaïté, avec Julija Steponaïtyté, Aïsté Dirziuté… Sortie : le 29 juillet. Durée : 1h30.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *