La Isla Minima, Alberto Rodriguez


La Isla MinimaEnvie de quelques frissons dans la caliente de l’été ? Alors rendez-vous dans les salles obscures pour voir La Isla Minima, long métrage espagnol du réalisateur Alberto Rodriguez. J’ai beaucoup aimé le duo de policiers aux méthodes aussi différentes que « borderline », qui marchent sur des œufs dans une enquête difficile sur un horribles double meurtre d’adolescentes. Deux flics qui font immanquablement penser à ceux de True Detective, d’autant que Raúl Arévalo a un petit quelque chose qui rappelle Matthew McConaugey ! On retrouve également l’ambiance dérangeante de la série (je ne sais qui a inspiré qui, en fait).

L’histoire se déroule en 1980 dans un petit village où le malheur de cette famille très modeste, qui vient de perdre ses deux filles, affecte toute la communauté, tout en semant la suspicion entre voisins. Les images de cette zone rurale espagnole sont superbes, les couchers de soleil flamboyants, la course poursuite dans la nuit très réussie… La musique qui rythme le suspense est inquiétante sans être oppressante ni omniprésente.

Bref, j’ai tout apprécié dans ce thriller qui met la beauté d’un pays et la noirceur de l’homme au cœur de l’histoire.

 

La Isla Minima, un film d’Alberto Rodriguez, avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez (II), Antonio de la Torre… Durée : 1h44. Sortie : le 15 juillet 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *