Petite Beauté, Anthony Browne 2


©Anthony Browne

©Anthony Browne

Petite Beauté, c’est une « vraie » histoire. La preuve, elle commence par « Il était une fois » ! Mais surtout, elle est inspirée de la véritable histoire de Koko, un gorille capable de communiquer en langue des signes.

Anthony Browne raconte ici la vie d’un gorille qui s’ennuie dans son zoo, même si sa chambre est confortable, avec des tapisseries et un fauteuil fleuris à la sauce British. Le gorille est triste. Un jour, il signe à ses gardiens « Moi veux ami. » Ces derniers sont embêtés : il n’y a pas d’autre gorille dans le zoo. Alors ils lui proposent pour compagnon une petite chatte, prénommée Beauté. Ces deux-là s’entendent comme deux larrons en foire.

Un soir, devant la télé, le gorille s’énerve et casse le poste ! (Les adultes remarqueront que le film à l’écran était King Kong…). Les gardiens décident alors de séparer les deux amis, mais Beauté fait quelque chose qui fait rire les gardiens, et tout est pardonné.

©Anthony Browne.

©Anthony Browne.

Pas de doute, l’auteur est britannique : il y a d’immenses roses roses qui ouvrent et achèvent l’album ! Petite Beauté est un récit ma foi fort sympathique, tendre, qui aborde avec humour et sensibilité les thèmes du langage des signes et de l’amitié entre espèces. Si je n’ai pas eu de coup de coeur, j’ai tout de même été très touchée par ce gorille sans nom.

Et voilà, avec ce sixième album, la sélection des livres pour le Prix des lecteurs de l’école maternelle est complète. Le vote des enfants, des parents et des enseignants aura lieu lundi 12 et mardi 13 mai… Vous l’aurez compris si vous avez lu mes billets, mon préféré est Oh non, George ! de Chris Haughton.

Je ne manquerai pas de vous annoncer quel album remportera l’édition 2014 de ce prix de littérature jeunesse ô combien convoité (euh… en fait, aucun auteur n’est au courant qu’il est en lice, mais ce n’est pas grave, les enfants jouent le jeu à fond et sont des jurés aussi exigeants que ceux du Goncourt ou du Renaudot ! 😉 ).

Ma note sur 5 :

logorillelogorillelogorillelogorille

 

 

 

 

Les autres livres du prix :
Aujourd’hui, on va… de Mies van Hout
7 souris dans le noir d’Ed Young
J’y vais ! de Mathieu Maudet
Oh non, George ! de Chris Haughton
Dessine ! de Bill Thomson

Petite Beauté, d’Anthony Browne, éd. L’école des loisirs, coll. Kaleidoscope, août 2008, 36 p.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Petite Beauté, Anthony Browne

  • Cuné

    Mais il faut les prévenir, ces auteurs, qu’ils sont en lice pour ce prix et tout et tout, je suis certaine qu’ils en seront sincèrement heureux, et je trouve ce prix génial (pour de vrai) ! 🙂

  • Tamara Auteur du billet

    @Cuné : bah, tous les auteurs sont étrangers sauf un, on ne va pas les déranger pour si peu ! (je crois que le Prix concerne seulement deux ou trois écoles maternelles de mon quartier, ce n’est pas un prix national, hein ! Mais je trouve l’organisation et l’enthousiasme de l’équipe enseignante contagieux, le Prix a lieu chaque année, et les enfants ont un « carnet littéraire » qui les suit durant les 3 années de maternelle, dans lequel on retrouve toutes leurs lectures et des collages/dessins… Des futurs blogueurs, ces petits, je vous le dis ! 😉 )