Dessine !, Bill Thomson


©Bill Thomson

©Bill Thomson

Qui n’a jamais rêvé d’avoir des pouvoirs magiques ? Les trois enfants de Dessine ! ont cru devenir très puissants en découvrant des craies magiques dans un parc, mais ils ont vite déchanté… Dans ce cinquième livre sélectionné pour le Prix des lecteurs de l’école maternelle de Bébé Books, deux fillettes (une d’origine africaine, l’autre d’origine asiatique) et un garçonnet (il a un beau ciré jaune et un chapeau assorti, il aurait donc sûrement été breton… s’il ne s’agissait d’un album américain ! Et aux Etats-Unis, on tient beaucoup à la représentation de la diversité ethnique, quitte à tomber parfois dans la caricature), tous âgés d’environ 8 ou 9 ans, se baladent dans un parc, sous la pluie. Ils passent devant une aire de jeux : quelqu’un a accroché un sac entre les dents du faux dinosaure. À l’intérieur, des craies. Une des petites filles s’amuse à dessiner un soleil. Ô, surprise ! Le soleil apparaît dans le ciel et chasse la pluie.

Devant le pouvoir magique des craies, les enfants sont émerveillés. Mais la joie fait place à la terreur après que le garçon a dessiné un dinosaure, qui prend aussitôt vie. Comment vont-ils se sortir de ce mauvais pas ?

C’est un album sans paroles, mais je trouve qu’il est destiné plutôt aux grands (de maternelle !), parce qu’il faut tout de même que l’enfant comprenne les dessins. Ceux-ci sont très réalistes, presque comme photos, avec un cadrage qui change d’une page à l’autre, dans une mise en scène quelque peu cinématographique. C’est certes bien fait et original, mais personnellement, je n’aime pas la façon dont les enfants sont dessinés, je trouve qu’ils font un peu peur, ou tout au moins, leurs expressions provoquent un sentiment de malaise en moi (ça doit venir du fait qu’on a peu d’albums de ce style en France – du moins, à ma connaissance). J’imagine que le but recherché était justement que ça fasse aussi vrai que possible, en cela, c’est réussi !

La fin ne me semble pas correspondre à la psychologie des enfants en général, mais je ne prétend pas m’y connaître en ce domaine ! (ATTENTION, SPOILER : dans l’histoire, ils sont visiblement assez matures pour reposer le sac de craies où ils l’ont trouvé. Pour moi, ça reste trop tentant de garder ces craies magiques, en prenant garde de ne dessiner que des choses agréables (des bonbons, des jouets…) et non dangereuses. Mais ça dépend sans doute de chacun, en fait ! Que voulez-vous, j’aime les bonbons, moi…).

Ce qui m’a le plus gênée, c’est que trois enfants se baladent sous la pluie dans un parc désert, sans aucun parent à l’horizon. Un peu flippant. On va dire qu’en fait, ils étaient dans un rêve ! À noter que ce livre porte la mention « Sélectionné par le ministère de l’Education nationale ». Bon, eh bien, on n’a pas les mêmes goûts en littérature jeunesse, lui et moi !

 

©Bill Thomson

©Bill Thomson

Mon appréciation sur 5 :  dinodino

Les autres livres du prix :
Aujourd’hui, on va… de Mies van Hout
7 souris dans le noir d’Ed Young
J’y vais ! de Mathieu Maudet
Oh non, George ! de Chris Haughton

Dessine !, de Bill Thomson, éd. L’école des loisirs, sept. 2011, 42 p.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *