Alex Lutz


©

©AlexLutz

J’ai acheté un peu par hasard des billets pour le one-man show d’Alex Lutz, sans rien connaître de ses agissements sur Canal+. Eh bien j’ai passé une très bonne soirée en sa compagnie au Grand Point Virgule (Paris, 15e). (Dans cette fameuse salle qui a survécu aux années 1970 et suivantes, avec ses murs tapissés de moquette marron, où j’ai revu Bérengère Krief avec les copines, mais ceci est une autre histoire).

Ce comédien a un indéniable talent pour incarner des personnages aussi variés qu’un directeur de casting insupportable, un papy qui raconte l’après-guerre à Saint-Germain, agité de tremblements, ou bien encore… un chimpanzé plus vrai que nature !

Si certains sketches ont le format auquel les humoristes nous ont habitué, d’autres prennent des tournures inattendues, comme l’histoire de la formation du nom « Montparnasse ». Je n’en dis pas plus, mais si vous en avez l’occasion, allez le voir sur scène, il est drôlement doué et ne manque pas d’auto-dérision. Attention, s’il a l’air d’avoir 17 ans sur l’affiche, il accuse bien ses 35 ans en vrai (ce qui n’enlève rien à ses qualités, je préviens parce que la différence m’a surprise !).

©Wikipédia.

©Wikipédia.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *