A moi pour toujours, Laura Kasischke 16


Sherry Seymour est prof d'anglais dans une université du Michigan. Elle aime son mari, Jon, avec lequel elle est mariée depuis plus de vingt ans. Ils ont un fils, Chad, maintenant étudiant en Californie. Sherry souffre de la séparation avec son unique enfant, qui a grandit bien trop vite à son goût.

Cette année, le jour de la Saint Valentin, elle trouve dans son casier, à la fac, un billet avec ces mots laconiques : "Sois à moi pour toujours". Dans les jours qui suivent, d'autres billets du même type se succèdent. Sherry est à la fois flattée, amusée et intriguée. Lequel de ses collègues, des membres du personnel de l'université ou de ses étudiants est-il amoureux d'elle ? Sherry est, il est vrai, une belle femme qui a entretenu sa ligne avec des séances au gymnase. Mais elle est heureuse en ménage et n'envisage absolument pas de se lancer dans des complications sentimentales. Le Destin se fiche bien de son avis et la met dans une situation de plus en plus inextricable…

L'histoire de cette femme aussi pleinement mère qu'amante m'a beaucoup plu. Sherry est une femme que l'on admire et à laquelle on aime à s'identifier. Elle franchit une ligne que bon nombre d'entre nous n'envisage pas d'effleurer, elle s'adonne au plaisir charnel, sauvage et retrouve des impulsions inconscientes qu'elle croyait avoir oubliées. Et puis, tout s'emballe jusqu'à ce qu'elle ne contrôle plus rien.

Comme dans Un oiseau blanc dans le blizzard, Laura Kasischke transforme au fil des pages un lac bleu lagon en boue trouble et grouillante de vers. Le lecteur, pris dans le récit comme un papillon dans un filet, ne s'aperçoit que trop tard de la transformation, et finit, le coeur glacé, par tourner la dernière page.

La plume de Laura Kasischke est un délice. A la fois simple et poétique. Criante de vérité et imaginaire. Dans ce roman, il y a par exemple de magnifiques passages sur les sentiments partagés d'une mère fière de la réussite de son fils et un peu effrayée devant cet adulte qu'elle ne reconnaît plus. La nostalgie des goûters à la sortie de l'école, du visage que l'on enfouit dans le cou de son bébé en respirant son odeur… où s'envolent tous ces moments ? En quelques instants, on est une femme dont le visage accueillent de plus en plus de rides et dont la maison est désespérément trop grande. Alors des mots d'amour et l'imagination d'une auteur percutante, c'est sûr, ça vous remplit vos soirées et c'est un vrai bonheur !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “A moi pour toujours, Laura Kasischke

  • Joelle

    Je survole ton billet car je compte bien lire ce livre dès que j’en aurais fini avec mes lectures en cours. Hormis son dernier titre qui vient de sortir, c’est le seul titre de cette auteure que je n’ai pas encore lu 🙂

  • kathel

    Moi non plus, je ne l’ai pas encore lu, alors que j’avais beaucoup aimé ses deux premiers… Même si ce n’est pas gai, gai, il faut le dire ! 😉

  • Manu

    J’avais beaucoup aimé « Rêves de garçons » et je compte bien lire d’autres livres de cet auteur. je retiens ce titre 🙂

  • Florinette

    L’autre jour, ma bibliothécaire m’a parlé de cette auteure en me conseillant « un oiseau blanc dans le blizzard » qu’elle était justement en train de ranger, j’en ai pris note ! 😉

  • Tamara

    @Cathulu : hum, je pense que ça peut te plaire… désolée pour ta PAL ! (bien fait, va, vu tout le mal que tu fais à la mienne ! :mrgreen: )

    @Fashion : ho hisse, allez, remonte, Laura !

    @Emeraude : il est disponible au prêt, si tu ne l’as pas eu par le Livre de poche !

    @Appollonia : ah non, tu n’en sors pas déprimée… en tout cas, pas moi ! C’est beau.

    @Joelle : ah, une autre fan de Laura, à ce que je vois ! Cool ! 😛

    @Kathel : c’est ce que j’aime chez cette auteur, elle ne suit pas les sentiers battus !

    @Manu : j’espère que ce titre te plaira tout autant !

    @Amanda: mais qui te demande de résister ?!! :roll: 😆

    @Florinette : c’est un signe… Fonce !

    @Sylire : alors tu n’as plus d’excuse pour résister plus longtemps ! 😉

  • Cuné

    Alors que je harcèle ton blog pour qu’il délivre enfin ton billet sur TON COLIS SWAP, me suis mise à voter Wikio sur chacun de tes articles. Mais en fait, j’ignore ce qu’est ce truc :mrgreen:
    Ca sert à quoi ?

  • valdebaz

    Pfft ! j’ai beau passer moins souvent dans la blogo en ce moment, je me retrouve néanmoins avec des tonnes de titres à noter ! Et quel billet aujourd’hui ! 😛

  • Karine :)

    J’ai noté cet auteur depuis un siècle mais je n’ai encore rien acheté d’elle bizarrement. En fait, je ne sais pas trop par quoi commencer!

  • yueyin

    Cette auteure est partout et décidément je ne lis que du bien d’elle, comment résister à tant d’amour 🙂 en plus honnêtement le thème me plait beaucoup et ce que tu en dis plus encore… allez hop à la pal 😉